Foyer Educatif FALEP 2A

Le foyer éducatif est une maison d’enfants à caractère social (MECS), spécialisé dans l'accueil de mineurs en difficultés et/ou en danger. Il fonctionne 365 jours par an 24h sur 24h en internat complet.
Il possède une double habilitation lui permettant d’accueillir des mineurs au titre de la protection de l'enfance (article 375 du Code civil) ou de la prévention de la délinquance (Ordonnance du 2 février 1945).
Son financement est assuré par le Conseil Général et la Protection Judiciaire de la Jeunesse, par le biais d’un prix de journée renégocié annuellement.
Le Foyer Educatif de la FALEP 2A a ouvert ses portes en Juillet 1990, sa capacité d’accueil a été fixée à 12 places pour des adolescents, filles et garçons âgés de 13 à 20 ans.
 
L’action éducative se décompose autour de 7 axes de travail :
 

La vie en collectivité :

La vie en collectivité au sein de l’établissement est édictée par le règlement de fonctionnement qui est remis à chaque jeune lors de son arrivée au foyer.
Par ailleurs, une réunion mensuelle avec les jeunes permet un temps d’écoute et de régulation. Cette réunion est nécessaire pour les adolescents car elle permet d’établir un débat sur les règles de vie du foyer, d’élargir l’écoute des jeunes sur leur vécu, leurs désirs.
Elle favorise également le dialogue entre les jeunes, l’acceptation de chacun avec ses différences, et permet de mieux gérer les conflits.
Tout jeune accueilli doit avoir une attitude correcte envers les autres personnes, que ce soit dans les actes mais également dans le langage.
 
 

La scolarité et la formation :

Pour l’adolescent inscrit dans un projet scolaire et/ou de formation, il est important d’être vigilant afin d’éviter que le placement ne génère des difficultés pour ce dernier.
Pour celui qui est en rupture avec le système scolaire et non inscrit dans un projet de formation, il faudra motiver le jeune et l’accompagner dans la définition et la réalisation de son projet personnel.
Il ne faut pas se contenter d’observer les difficultés du jeune, mais il faut chercher à les analyser afin de les prendre en compte pour entreprendre des démarches avec lui. A partir de cet instant, on va bâtir avec le jeune un itinéraire basé sur la communication.
Il est important d’encourager, de dynamiser et de faire prendre conscience au jeune de ses possibilités.
Un atelier interne a été créé afin de permettre aux jeunes accueillis de réunir et de rassembler leur potentiel pour retrouver la dynamique nécessaire à une scolarité/formation traditionnelle.
Cette période de transition d’un mois (renouvelable 2 fois) doit leur permettre de se poser et de redéfinir leur projet personnel ainsi que les moyens à mettre en œuvre pour y parvenir.
Les jeunes y entreprennent un parcours où les intervenants s’efforcent de dépasser la fatalité de l’échec et les aident à retrouver le désir d’apprendre.
           
 

Une écoute personnalisée :

Un entretien individuel est programmé mensuellement entre le jeune et ses éducateurs référents.
Cela permet de rencontrer l’adolescent régulièrement, d’être attentif au changement d’humeur ou de comportement de ce dernier ; cet entretien permet également de faire le point sur les objectifs du placement.
A l’arrivée au foyer, une rencontre avec la psychologue est programmée.
 
 

Santé – Hygiène de vie :

Lors de son arrivée au foyer, l’adolescent rencontre un médecin généraliste pour faire un point sur l’état général du jeune. Il est établi un certificat d’aptitude à la pratique du sport.
Cette démarche est souvent nouvelle pour un grand nombre de jeunes qui ne reçoivent pas ou peu de soins. Il est tout de même possible pour les familles de continuer leur suivi médical avec leur propre médecin. Il en va de même pour les consultations dentaires.
L’établissement travaille avec deux médecins généralistes. Tout au long du séjour, l’adolescent aura le même interlocuteur en ce qui concerne son suivi médical. Nous veillons également à la mise à jour des carnets de vaccinations.
Si l’adolescent confié présente une pathologie particulière, la consultation d’un spécialiste sera effectuée durant son séjour, en collaboration avec la famille.
Il faut faire prendre conscience au jeune ainsi qu’à sa famille de l’utilité de ne pas négliger sa santé et de lui apporter les soins nécessaires.
Le foyer travaille en collaboration avec le secteur pédopsychiatrique dans la prise en charge des troubles psychologiques et psychiatriques.
Ainsi, si le jeune était suivi avant son entrée au foyer, nous privilégions la continuation de cette démarche.
Il est important que le soin soit différencié de la structure afin que notre rôle éducatif soit préservé. L’équipe éducative mène des actions concernant les questions d’hygiène et de sexualité.
Il est de notre devoir d’informer les jeunes sur le respect de leur corps et sur les précautions à prendre (prévention des conduites à risques, contamination par les MST ou le HIV, toxicomanie et tabagisme…).
 
 

Développement personnel

Pour favoriser l’épanouissement de chacun, il est organisé au foyer éducatif des activités sportives et de loisirs.
Ces activités sont encadrées par les animateurs et les éducateurs.
Cela permet d’apporter un autre regard sur le jeune qui évolue hors du foyer.
Les activités de loisirs auprès des adolescents sont des outils favorisant leur insertion.
 
Le travail est basé sur la participation active et régulière afin que le jeune intègre :
  • le respect de l’autre
  • l’organisation du temps
  • la planification des activités
  • la régularité dans l’effort
Ces activités permettent aux adolescents de découvrir diverses activités, de canaliser leur énergie et de respecter des procédures et des règles.
Elles sont proposées de manière régulière par la structure.
Nous prenons aussi en compte les demandes individuelles en les inscrivant dans des clubs extérieurs.
Nous organisons des activités pendant les vacances scolaires et des camps.
L’objectif est de permettre aux jeunes de s’adapter à des conditions de vie différentes dans un contexte différent, d’éveiller son intérêt, son goût de la découverte, de découvrir de manière inhabituelle son environnement proche.
Il s’agit d’éveiller la curiosité sur le monde qui l’entoure.
Autour de ces activités, les possibilités d’échange sont riches et permettent de se découvrir et de s’affirmer positivement.
 

Suivi administratif :

Les éducateurs accompagnent les jeunes dans leurs différentes démarches administratives :
  • les papiers d’identité
  • la sécurité sociale
  • les dossiers de soins
  • les dossiers scolaires
  • accompagnement Pole emploi, ASSEDIC, Mission Locale…
 

Soutien à la parentalité

Il est primordial de collaborer avec les familles et de les associer à notre démarche.
Nous avons à aider les adolescents à son construire avec leurs parents tels qu’ils sont.
Ainsi, dès l’accueil, des entretiens sont prévus ; ils permettront de présenter la structure, d’élaborer les droits de visite et d’hébergement (selon l’ordonnance de placement), les desiderata de la famille envers le jeune et vice-versa.
La famille, autant que faire se peut, doit être impliquée et invitée à donner son avis sur toutes les décisions concernant l’adolescent ; des entretiens avec les éducateurs, la psychologue et le Directeur sont prévus tout au long du placement.
Les relations avec la famille sont complexes, entrent en jeu des sentiments contradictoires vis-à-vis de l’institution (culpabilité, rivalité, transfert, opposition…).
Nous essayons de clarifier la place de chacun et de fixer ensemble des buts concerts à atteindre.
Le foyer se doit d’être un lieu où le jeune et sa famille puissent expérimenter une distanciation positive et un nouveau mode relationnel.
La disponibilité, la bienveillance et notre neutralité restent les garants de cette nouvelle orientation.
Il est important de ne pas se positionner en rivaux ni en juge des familles, mais travailler sur un rétablissement du lien en apportant aux familles un soutien dans leur rôle et sur la place des parents.